Église Baptiste Évangélique de Montréal-Nord au Québec

En tant que femme de pasteur depuis les onze dernières années et ayant grandi comme fiMulticultural articlelle de pasteur et de façon continue pendant ces deux étapes de ma vie, les vérités de notre Seigneur en regard de notre réalité multiculturelle ont éclairé mon parcours.

Lévitique 19.34 nous dit : « Vous traiterez l’immigrant en séjour parmi vous comme un autochtone du milieu de vous ; tu l’aimeras comme toi-même […] ».

Dans le Nouveau Testament, dans Matthieu 19.19, Jésus réitère cette vérité ainsi : « […] Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

Aimer tous les gens que le Seigneur nous envoie et qui franchissent le seuil de notre église semble mettre en action nos paroles lorsque nous prions : « Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. »  Quel privilège et quelle joie de servir et d’aimer nos frères et sœurs ainsi que les visiteurs qui ne connaissent pas encore le Seigneur ! Que ce soit en apprenant quelques mots dans leur langue lorsque nous les accueillons le dimanche ou en leur trouvant des meubles ou des articles domestiques, ou encore en les amenant faire leurs courses au supermarché, l’amour est assurément le meilleur moyen d’accueillir notre réalité multiculturelle.

Comme il est merveilleux d’observer et d’apprécier les diverses cultures : la direction pastorale de notre Église a désiré refléter ces cultures au sein de notre congrégation dans la composition de notre conseil d’anciens tout comme dans celle de l’adoration dominicale de notre congrégation.

Le Seigneur a emmené les gens du champ missionnaire sur le seuil de nos portes : quelle joie pour nous ! Nul besoin de prendre l’avion pour atteindre les nations ; Dieu a emmené ces nations jusqu’à nous. Nous ne voulons certainement pas rater cette occasion en or pour saisir notre réalité multiculturelle. « Me voici. Envoie-moi ! »

— Jackie (Frey) Charpentier est membre de l’Église Baptiste Évangélique de Montréal-Nord, où son mari, Robert, est pasteur.